Objectifs pédagogiques

            Dans cette école, nous cherchons à préparer une personne autonome, épanouie, et qui a confiance en elle et en ses capacités. Nous souhaitons que les personnes formées par cette école soient capables de penser par elles-mêmes et d’analyser les situations qu’elles rencontrent.

           Objectif principal

Permettre à tous les élèves d’acquérir les compétences du socle commun de connaissances, de compétences et de culture en leur offrant tout ce dont ils ont besoin pour y arriver.

           3 grands objectifs

- Devenir autonome:

  • S’occuper de soi-même et respecter ses besoins (Aller aux toilettes, se laver les mains, prendre soin de soi, manger, boire, dormir…).

  • Choisir une activité, la mener à terme, et la ranger.

  • Chercher, et trouver de l’aide.

- Coopérer:

  • Gérer ses émotions (frustration, colère, impatience…)

  • Communiquer avec les autres (Langage, vocabulaire, posture…)

  • Demander de l’aide.

  • Aider un élève.

  • Jouer avec les autres.

  • Travailler en coopération avec d’autres enfants sur un projet commun.

- Prendre soin de son environnement:

  • Respecter la classe : ranger, nettoyer une maladresse, prendre soin d’une plante…

  • Respecter l’environnement autour de l’école : Observer son environnement, jeter à la poubelle, respecter la nature

  • Prendre conscience des enjeux de l’environnement à l’échelle de la planète: respect des animaux, de la nature, tri des déchets, éducation au gaspillage.

 

Respect du développement naturel de l'enfant

            Les dernières recherches effectuées en neurosciences et en sciences cognitives, affectives et sociales nous donnent les différents mécanismes d’apprentissage de tout être humain et notamment des êtres humains en développement. Notre pédagogie est fondée sur ces mécanismes qui vont permettre aux enfants d’apprendre de manière autonome, et de s’épanouir dans la joie et la bienveillance.

            Les sciences cognitives nous aident à comprendre la façon dont apprend l’être humain, cela comprend 4 paramètres :

  • L’attention, l’enfant doit porter une attention particulière sur ce qu’il va faire, et cette attention va engendrer un engagement.

  • Un engagement actif

  • Un retour d’information immédiat sur l’action qu’il est en train d’effectuer. C’est ce signal d’erreur qui va permettre au cerveau d’ajuster les hypothèses qu’il est en train d’émettre sur l’action qu’il effectue. C’est alors le décalage entre la prédiction du cerveau et l’observation qui va créer la surprise et qui va créer l’apprentissage.

  • La consolidation, c'est-à-dire qu’il faut répéter afin d’automatiser le savoir, on aura alors moins besoin de ressources et d’efforts constants.

           Nous allons nous servir de ces connaissances afin de permettre aux enfants de s’épanouir au niveau scolaire. Mais ce que nous appelons les compétences non cognitives (la confiance en soi, l’estime de soi, la capacité d’entraide et de coopération) se développent aussi grâce à cela.

          Concrètement, dans la classe, les enfants sont autonomes, ils choisissent librement leur travail, ils sont motivés. Pendant ce temps, l’enseignant peut être avec d’autres enfants, les plus en difficultés et répondre à leurs besoins spécifiques.

           

        De plus, la place des interactions sociales est prépondérante dans l’apprentissage. C’est par l’interaction sociale que nous apprenons. Nous avons donc décidé de mélanger les niveaux d’âge dans la classe. Le savoir peut se partager entre les enfants. La conséquence est qu’il n’y a pas de compétition, pas de comparaison dans la classe. Il y a une émulation constante où les différences de chacun participent à la vie de la classe et l’enrichissent.

         L’enfant a également besoin de notre étayage bienveillant pour développer son intelligence émotionnelle. Nous savons que le stress entrave le développement intellectuel, social, créatif, émotionnel et le bien-être. Alors que létayage affectif, l’empathie, l’amour, la bienveillance  développe le cerveau. Tout cela a un impact positif sur le cortex préfrontal (gestion des émotions et développement des compétences exécutives), sur le cortex orbito-frontal (qui permet de mieux comprendre les émotions de l’autre, d’être plus empathique), et sur le développement de l’hippocampe (gère la mémoire). Le lien social positif est un réel catalyseur intellectuel, social, créatif, émotionnel, et de bien-être.

© 2023 by Little Tots Preschool.

Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now